logo UsualSoft   Skip Navigation Links
Accueil
Références
Formations
TutorielsExpand Tutoriels
Liens téléchargements

Contact : cgruchet@hotmail.com - Tél: 06 22 82 90 55
Microsoft Certified Professional
Cours : Visual-Basic

L’utilisation des bases de données

Claude Gruchet

Les bibliothèques d'accès aux données

Visual-basic 6.0. nous offre 3 bibliothèques d'accès aux données. Chacune représente une façon différente d'accéder à des bases de données.

  • DAO (Data Access Objects) ou Jet Engine : Moteur d'Access.
  • RDO (Remote Data Objects) méthodes d'accès via ODBC (Open Database Connectivity).
  • ADO (ActiveX Data Objects) Accès universel aux données (OLE-DB), c'est la méthode la plus moderne, employée pour tout ce qui est Intranet ou Internet (chez Microsoft, Pages ASP)
    Permet de gérer tous les formats de données possibles, c'est le successeur d'ODBC.

Le modèle DAO

La bibliothèque DAO est, en fait, le moteur natif de MsAccess. On peut considérer Access comme une interface homme/machine permettant l'utilisation aisée de la bibliothèque DAO. On y fait aussi référence sous le nom de "Moteur Jet" ou "Jet Engine".

Le modèle DAO est un modèle très complet et, très vertical. Il comporte des objets pour tous les composants de la base de données. De la structure même de la base et des tables au contenu des enregistrements en passant par les groupes de sécurité ou les procédures stockées.

Pour utiliser DAO 2 méthodes sont envisageables :

 

Le modèle RDO

Ce modèle objet (Remote Data Objects) étant obsolète, nous ne nous attarderons pas dessus.  Il existe toutefois une large base installée d'applications développées à l'aide de la bibliothèque RDO d'accès aux données. Pour simplifier nous dirons que cette bibliothèque permet l'utilisation d'ODBC pour accéder à des bases distantes via un réseau, local ou non. RDO est donc orienté Client/Serveur.

L'arrivée de la couche OLE/DB et du modèle ADO a rendu obsolète le modèle RDO, c'est pourquoi il ne sera pas traité sur ce site. L'avenir, chez Microsoft, est résolument ADO, c'est plutôt là qu'il faut placer ses efforts !


Le modèle ADO

C'est le successeur "objet" d'ODBC. Les objets ADO sont les objets permettant l'accès aux données via la couche OLE/DB que l'on pourrait percevoir comme ODBC2. La couche OLE/DB, tout comme son prédécesseur ODBC, permet de se connecter à toute source de données possédant le driver ad hoc. Cela va du tableau Word à la base de données INFORMIX en passant par les tableaux Excel, les fichiers texte,  les bases MsAccess, Oracle ou encore MySQL.

Du fait de son universalité, ce modèle est très horizontal, il possède très peu d'objets (3) qui sont très "généralistes". Il permet d'utiliser, au mieux, le standard ANSI 92 du langage SQL et de profiter de toute la puissance de ce dernier.

Pour utiliser ADO 2 méthodes sont envisageables :